Ville de Lachute

Des centaines d’enseignants sont descendues dans les rues.

today21 novembre 2023 17 5

Arrière-plan
share close
Greve Lachute
Les premiers moyens de pression dans l’éducation : Impacts sur le transport scolaire et les services aux élèves du CSSRDN. Photo: Radio Frequence Fm Lachute

Les parents du CSSRDN devront faire face à des perturbations le lundi 6 novembre prochain en raison des premiers moyens de pression déployés par les employés du secteur de l’éducation. Principalement touchés, les élèves du préscolaire et du primaire verront leur transport scolaire suspendu le matin, nécessitant que les parents trouvent des solutions alternatives pour amener leurs enfants à l’école.

Le Centre de services scolaire de la Rivière-du-Nord (CSSRDN) indique que le transport scolaire reprendra son cours habituel en fin de journée pour ces élèves. Néanmoins, des retards de 2 h 30 sont à prévoir pour les trajets des élèves du secondaire le matin.

Mélanie Dufort, coordinatrice aux communications du CSSRDN, précise : « Les parents seront informés des circuits annulés par courriel, et la liste des annulations sera disponible en continu sur notre site Internet. »

Malgré les efforts déployés pour minimiser les inconvénients, certains parents expriment leur préoccupation quant à la gestion de la situation. Une mère, également enseignante, partage son point de vue : « On se sent pris en otage. Quelle est la porte de sortie ? Les grands-parents seront sollicités, et plusieurs jeunes manqueront une journée d’école. »

Le CSSRDN assure la surveillance des élèves du secondaire à partir de 10h45, avec des débuts de cours prévus à 11h pour la plupart des écoles secondaires, à l’exception de l’École polyvalente Saint-Jérôme qui accueillera ses élèves à partir de 10h45.

Le service de garde ne sera pas offert en matinée aux écoles primaires, et aucun service de cantine ne sera dispensé au déjeuner, obligeant les élèves à apporter un lunch froid. Cependant, la surveillance des étudiants sera assurée, selon les informations disponibles sur le site du CSSRDN.

En réaction, une mère souligne les défis auxquels les parents sont confrontés : « Jouer à l’autobus scolaire pour tes trois enfants en plus, ça déboussole totalement ton horaire habituel. »

Concernant les négociations, le président du syndicat des enseignants de la Rivière-du-Nord, Jean-Stéphane Giguère, exprime l’espoir que la grève démontre la détermination des enseignants. Il critique également les offres du gouvernement, qualifiées de « pas sérieuses » et souligne les attentes des enseignants. Les impacts de la grève du 6 novembre sont considérés comme limités, mais l’objectif est de faire pression sur le gouvernement.

En conclusion, le CSSRDN rappelle que l’ensemble de son personnel participera à la grève nationale, affectant l’ensemble du territoire. Les conséquences de cette action peuvent être consultées sur leur site Internet.

Rappelons que l’offre modifiée du gouvernement québécois, incluant une augmentation de salaire de 10,3 % sur 5 ans, a été jugée insatisfaisante par le syndicat.

Écrit par: FrequenceFM

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%